"Art et Histoire se vivent au présent."
Photo de la rubrique

La ville > Jumelage Vaison-Martigny

Jumelage Vaison-Martigny : une histoire d’amitié

Martigny (Suisse)











Jumelage Vaison Martigny, la force de l’évidence
1979, le valaisan Léonard-Pierre Closuit se rend en Provence dans l’espoir de nouer des liens durables sur la base d’un jumelage entre les villes de Martigny et de Vaison-la-Romaine…

Fondateur de l’association Pro-octoduro, Léonard-Pierre Closuit avait découvert que le mécène de Vaison, Maurice Burrus, s’était proposé, dans les années 1920, d’engager des fouilles à Martigny afin de retrouver l’amphithéâtre antique du site du Vivier.

A travers la mémoire du mécène alsacien, fort de ce trait d’union qui unissait leur deux villes, et de l’importance de leurs passés historiques proches, Léonard-Pierre Closuit et le vaisonnais Serge Marzeaud se rencontrèrent. Ils entamèrent aussitôt une amitié durable.

Ave Octodurus, Vasio te salutat ! signature du jumelage
Le jumelage Vaison / Martigny est entériné, le 15 juillet 1979, par un acte co-signé par Yves Meffre, maire de Vaison-la-Romaine et Jean Bollin, président de Martigny, prenant “l’engagement solennel de maintenir des liens permanents entre nos deux villes, de promouvoir en tous domaines les échanges entre leurs habitants, de développer les sentiments de fraternité qui sont la force agissante dans les faits et gestes des nations et de conjuguer nos efforts en faveur de la paix et de la prospérité”.

haut page