Photo de la rubrique

Accueil > Actualités

Université pour tous : Le grand soir, voyage dans l’imaginaire révolutionnaire et libertaire de la Belle époque

Mardi 29 janvier 18:00

Les conférences ont lieu à 18h, à la cité scolaire
Mar. 29/01 : "Le Grand Soir. Voyage dans l’imaginaire révolutionnaire et libertaire de la Belle époque" par Aurélie Carrier, essayiste
À l’automne du XIXe siècle, l’attente du Grand Soir exprime la conviction des libertaires – partagée par une partie du mouvement ouvrier – de la nécessité d’un bouleversement violent et d’une transformation radicale de l’ordre social existant pour mettre fin à toutes les dominations. Cette croyance en l’éclosion à brève échéance d’un monde entièrement régénéré grâce à la révolution sociale victorieuse, qui tient du romantisme révolutionnaire et de l’élan millénariste, est caractéristique de la mythologie libertaire qui se forme rapidement à la fin du XIXe siècle.
Une vision insurrectionnelle du changement social qui ne manquera pas d’influencer le syndicalisme révolutionnaire et qui s’épanouit à la faveur des projets de grève générale du XXe siècle naissant.
Rêve programmatique, parabole de la promesse révolutionnaire, le Grand Soir est une figure d’explication globale qui suscita une série d’images fortes, d’horizons grandioses… Un mythe mobilisateur dont la force réside dans sa capacité à faire le lien entre la perspective révolutionnaire et les luttes concrètes. Aussi convient-il de discuter de la fonction sociale précise et de l’efficacité de cette « formule magique », ainsi que de ses limites et contradictions.
Repérer l’influence d’une telle construction imaginaire sur les pratiques sociales permet de questionner l’espace des possibilités entre la réalité sociale et ses représentations, et de s’interroger sur la puissance opératoire des rêves en politique.

haut page