Photo de la rubrique

Accueil > Actualités

Vaison Danses 2019, au bonheur des chorégraphes !

Samedi 13 juillet 22:00 Mercredi 17 juillet 22:00 Mercredi 24 juillet 22:00 Samedi 20 juillet 22:00 Samedi 27 juillet 22:00
REMBOURSEMENT BILLETS "BOXE BOXE BRASIL"
- Pour ceux qui ont acquis leurs billets au guichet Vaison Festivals de l’office de tourisme (au guichet ou par téléphone au 06 49 42 02 88) : merci d’écrire à billetterie@vaison-la-romaine.com pour obtenir une fiche de remboursement ou merci de vous rendre directement au guichet Vaison Festivals à partir du lundi 29 juillet, avec vos billets et un RIB.
- Pour ceux qui ont acheté leurs billets en ligne sur http://jereserve.maplace.fr (site Internet vaison-danses.com ; pages Facebook Vaison Danses, Vaison-la-Romaine et Vaison Festivals) : merci d’écrire à billetterie@vaison-la-romaine.com pour obtenir une fiche de remboursement.
- Pour ceux qui ont acheté leurs billets auprès des points de vente en ligne traditionnels (Fnac, Ticketmaster, etc.) : merci de vous rapprocher du prestataire concerné qui vous indiquera la marche à suivre pour le remboursement de vos billets.


 

Après le succès de l’édition 2018, Vaison Danses reste sur sa lancée en proposant à son public connaisseur et exigeant, des compagnies qui ne se sont encore jamais produites au théâtre antique et des spectacles de haute volée sur le plan chorégraphique.
Car Vaison Danses 2019 est bien l’édition des chorégraphes : Marius Petipa, Eric Vu-An, Jean-Claude Gallotta, Alexander Ekman, Sidi Larbi Cherkoui, Akram Khan, Emanuel Gat et enfin Mourad Merzouki. « À travers tous ces noms prestigieux, du XIXè au XXIè, de Marius Petipa à Mourad Merzouki, ce sont trois siècles de danse qui s’invitent à Vaison-la-Romaine », se réjouit le directeur artistique du festival Pierre-François Heuclin, qui signe sa deuxième programmation pour Vaison Danses, dont voici le détail :

22 juin : Les Talents du territoire I avec l’école de danse Pulse

Du « class-hop » au « hip-ssique », de la « sals-ock » au « rock-sa », en passant par le « jazz-gga » au « rag-zz », l’école Pulse propose cette année un pêle-mêle d’ « entrechat- mambo », d’ « arabesque-moonwalk » et d’ « enchufala-lasso ». Tous les élèves, toutes générations confondues, se produiront une nouvelle fois sur la prestigieuse scène du théâtre antique, pour partager avec le public leur passion pour la danse.
Billets gratuits à retirer impérativement au guichet Vaison Festivals de l’office de tourisme, à compter du 1er juin.

29 juin : Les Talents du territoire II avec l’école de danse Vaison Ventoux

Les élèves de l’école intercommunale de danse dirigée par Françoise Murcia, emmèneront le public en voyage à travers le monde, pour leur gala 2019. Et ce, à travers des visites dansées de pays comme la Russie, l’Espagne, l’Italie, la Chine… ou encore le continent africain. Certaines pièces chorégraphiques seront accompagnées par des élèves de l’école intercommunale de musique ou les jeunes chanteurs des classes maîtrisiennes. Tous ces jeunes musiciens se produiront avant le spectacle de danse, à partir de 20h30.
Billets gratuits à retirer impérativement au guichet Vaison Festivals de l’office de tourisme, à compter du 1er juin.

10 juillet : Les Talents du territoire III avec l’école de cirque Badaboum

Badaboum, l’école vaisonnaise de cirque et des arts frères, célèbre ses trente années d’existence au théâtre antique, dans le cadre de Vaison Danses 2019. Le spectacle proposé regroupera des numéros mêlant les arts du cirque, le hip hop et la capoeira. Avec évidemment un clin d’oeil aux deux clowns qui ont fondé l’école en 1989, Anne-Marie et Daniel Durand, alias Capel et Capello.
Billets gratuits à retirer impérativement au guichet Vaison Festivals de l’office de tourisme, à compter du 1er juin.

13 juillet : "Don Quichotte" par le Ballet Nice Méditerranée

« Don Quichotte » propose aux spectateurs une immersion dans une Espagne plus festive et colorée que jamais. Éric Vu-An, livre ici une chorégraphie qui rend hommage à la grande tradition classique et met en lumière le talent de ses interprètes. Sa version de « Don Quichotte », adaptée de celle de Marius Petipa, mêle étroitement le destin du fameux pourfendeur de moulins à vent à ceux de la charmante Kitri et du jeune Basile dont elle est amoureuse.
Malheureusement, son père voulant la marier à un noble plus fortuné propulse nos deux amants dans une histoire riche en aventures et en quiproquos. La pantomime est délicieuse et la pièce décline tout ce que la danse académique a de plus brillant. À propos de cette pièce, Éric Vu-An explique : « On évolue ici dans une forme de merveilleux, où la vérité des personnages dansés est néanmoins primordiale. J’essaie de transmettre cette recherche d’intensité aux danseurs, au-delà de la performance technique pure. »
Exceptionnellement, en raison de la durée du spectacle, ce dernier ne sera pas suivi d’une rencontre de bord de scène.
Achetez vos billets ici

17 juillet : "My Ladies Rock" par la Cie Jean-Claude Gallotta

Alors, un rock des hommes et un rock des femmes ? Non, parce que toute l’histoire du rock est marquée par l’androgynie, c’est-à-dire par cette quête désespérée de la réunion du masculin et du féminin. Mick Jagger, Patti Smith, David Bowie, P.J. Harvey, Lou Reed, Nico... et d’autres, en ont été les hérauts en faisant exploser l’étroit corset genré qui sévissait avant l’avènement du rock. « My Ladies Rock » raconte donc la même histoire que « My Rock », un précédent spectacle de Jean-Claude Gallotta ; une histoire qui s’ouvre sur le même paysage musical et culturel, mais vu d’en face, de la fenêtre qui donne sur le versant féminin, moins exposé au soleil de la gloire mais tout aussi fertile. Tout en mêlant danse contemporaine et rock, « My Ladies Rock » à travers des duos, des trios, des quatuors, des quintets, des sextuors, des septuors… rejoint aujourd’hui le combat loin d’être achevé de la cause des femmes.
Suivi d’une rencontre au bord de la scène avec Jean-Claude Gallotta.
Achetez vos billets ici

20 juillet : 4 pièces d’A. Ekman, S. L. Cherkaoui, A. Khan et L. Nogal par IT Dansa

IT Dansa est une jeune compagnie de l’Institut del Teatre de Barcelone, composée de 16 jeunes et talentueux danseurs internationaux, encadrés par les plus grands professeurs. À ce jour, la compagnie a produit plus d’une trentaine de pièces, permettant à ces artistes, qui seront les grands de demain, de travailler non seulement avec des chorégraphes renommés mais aussi avec de nombreux talents émergents.
Voici les oeuvres proposées pour le 20 juillet : « The Prom » de Lorena Nogal ; « Kaash » de Akram Khan ; « In Memoriam  » de Sidi Larbi Cherkaoui ; « Whim » d’Alexander Ekman. Les spectacles sont toujours conçus avec une extrême exigence et la plus grande qualité artistique ; ils sont défendus avec talent, fougue et impertinence par tous ces jeunes interprètes. IT Dansa est dirigée depuis 1997, par Catherine Allard, qui a mené une carrière de danseuse au Nederland Dans Theater, puis avec Nacho Duato, dont elle a été l’égérie durant de nombreuses années.
Suivi d’une rencontre au bord de la scène avec Catherine Allard.
Achetez vos billets ici

24 juillet : "SACRE", "WORKS" (extraits) et une création mondiale, par Emanuel Gat Dance

« SACRE » est une version revisitée de la pièce créée en 2004 par Emanuel Gat sur la musique éponyme de Stravinsky. Cette chorégraphie déconstruit les mécanismes de la salsa cubaine et les réassemble pour créer une partition chorégraphique complexe, à la dramaturgie puissante.
Lecture libre et exigeante du chef d’œuvre de Stravinsky, « SACRE » ne propose pas de notions de sacrifice mais plutôt une multitude d’options d’actions. « WORKS » est un programme qui célèbre les danseurs : leur singularité, virtuosité, engagement, courage, responsabilité et humanité. Un groupe de 10 artistes partage la scène dans une variété de constellations, formats, environnements sonores et directions chorégraphiques.
« WORKS » constitue, à bien des égards, une réaction à cette époque en changement et à l’évolution constante de la façon dont la danse est produite. Enfin, la compagnie Emanuel Gat Dance proposera, spécialement pour Vaison Danses, une pièce courte en création mondiale.
Suivi d’une rencontre au bord de la scène avec Emanuel Gat.
Achetez vos billets ici

27 juillet : "Boxe Boxe Brasil" par la Cie Käfig-Mourad Merzouki

En 2010, Mourad Merzouki invitait le Quatuor Debussy à partager la scène avec ses danseurs hip-hop. 130 000 spectateurs plus tard, il réinvente « Boxe Boxe » dans une version inédite aux couleurs du Brésil. Toujours avec le célèbre quatuor à cordes, qui sera également sur la scène du théâtre antique. Le chorégraphe a remis les gants pour repenser l’écriture de cette pièce en associant les interprètes cariocas qu’il a révélés dans « Agwa ».
« J’ai rencontré ces jeunes interprètes brésiliens lors de la Biennale de la Danse de Lyon en 2006, explique Mourad Merzouki. Danser est leur façon d’exister, de sortir des difficultés du quotidien. Leur parcours m’avait touché car j’y retrouvais l’écho de mon propre cheminement, lorsqu’adolescent j’ai pris conscience que la danse était la clé pour trouver ma place dans la société.
C’est aussi pour moi un challenge chorégraphique que d’allier la gestuelle des danseurs brésiliens à la pièce « Boxe Boxe », écrite pour d’autres corps et d’adapter leur danse à une nouvelle partition musicale, repensée avec la complicité du Quatuor Debussy. »
Suivi d’une rencontre au bord de la scène avec Mourad Merzouki.
Achetez vos billets ici

Les tarifs des spectacles au théâtre antique (vous pouvez acheter vos billets en ligne en cliquant ici)

Le dossier de presse à télécharger - (PDF - 5.6 Mo)
haut page