Photo de la rubrique

Accueil > Dossier du mois

Une nouvelle halle des sports et un dojo en projet


Perspective sud Dojo Vaison-la-Romaine

L’édifice d’une surface totale d’environ 2 000m² sera implanté à l’est du complexe Ulysse Fabre, à proximité de la piste d’athlétisme et adossé au terrain omnisport existant. Son accès se fera à partir de l’avenue Marcel Pagnol qui sera aménagée en conséquence.

Tennis couverts Vaison-la-Romaine
La salle dédiée aux sports de filet sera construite sur un soubassement en béton, donnant l’assise au bâtiment. Sa partie supérieure constituée d’une structure en bois doublée d’un parement en polycarbonate « cristal », aura pour effet de faire disparaître l’édifice dans le ciel. La nuit, son aspect sera celui d’une lanterne. Sa façade sud sera agrémentée d’une partie de brise-soleil, protégeant les joueurs de la lumière et de la chaleur en été. Ces brise-soleil auront aussi pour fonction de cacher les équipements techniques présents sur le toit.

La halle disposera de plusieurs terrains (4 cours de badminton, 1 de volley-ball et 2 pour le tennis). Des tribunes installées dos à dos, entre les deux terrains, permettront d’accueillir une centaine de spectateurs.

Le dojo, quant à lui, a été réfléchi comme un monolithe : son aspect massif et le peu d’ouverture sur ses façades confortant l’idée d’introversion et de protection d’une discipline dont le principe est le développement intérieur du pratiquant. Dans les salles de combat, la lumière sera amenée par un patio central. Les usagers (athlètes, enfants, parents) arriveront sous un parvis couvert d’environ 70 m². Depuis ce vaste préau, les deux équipements seront accessibles, côte à côte, de manière indépendante.

 Perspective parvis Dojo Vaison-la-Romaine
Le dojo s’organisera en un grand hall d’accueil, deux salles d’arts martiaux dotées d’un espace réglementaire de combat (dimensionné pour le judo, le karaté et le taekwondo) et des tribunes de 78 places au total. Les deux pièces pourront facilement être réunies par l’ouverture de la cloison mobile qui les sépare, en créant ainsi une unique grande salle de combat de plus de 300 m² pour les journées de compétition. Les salles seront ouvertes sur un patio minéral : un lieu privilégié et abrité, un espace de transition, pouvant être aménagé pour des activités de méditation à la belle saison.

À lire également L’interview de Jean-François Périlhou, maire de Vaison-la-Romaine

haut page