Photo de la rubrique

Accueil


Photo dossier du mois

*DOSSIER DU MOIS : Une nouvelle halle des sports et un dojo en projet

*

Depuis janvier dernier, le cabinet MV Architectes travaille sur le projet de construction d’un nouveau complexe sportif composé d’un dojo et de terrains couverts mutualisés pour les sports de filet (tennis, badminton, volley-ball, etc.). Après la phase d’études et de concertation avec les riverains et les futurs utilisateurs du lieu, le permis de construire vient d’être déposé.

 

*Votre été 2019 à Vaison-la-Romaine : demandez le programme !

*

Retrouvez tous vos rendez-vous culturels et festifs de l’été à Vaison-la-Romaine, dans votre brochure Vaison Festivals 2019.

 

*Le 21 septembre on élit Miss et Mister Vaison-la-Romaine 2020 !

*

Qui succèdera à Émilie Maria et Cosmin Barlacu ? Réponse le vendredi 21 septembre en fin de soirée ; nous saurons qui sera Miss et Mister Vaison-la-Romaine 2020.

 

*Vaison Danses 2019, au bonheur des chorégraphes !

*

Dernière minute : suite à l’annulation du spectacle "Boxe Boxe Brasil" en raison des mauvaises conditions météorologiques, vous trouverez toutes les modalités de remboursement de vos billets en début d’article.

 

*Aquabike, jardin aquatique… Des activités pour tous à la piscine municipale

*

Cet été, en partenariat avec la Ligue régionale de natation, la Ville propose un programme d’activités aquatiques pour tous, des enfants à partir de 3 ans jusqu’aux seniors, animées par des maîtres-nageurs. Les inscriptions sont ouvertes. Renseignez-vous à l’accueil de la mairie.

 

*Concours photo : « Herbes folles, mais pas mauvaises »

*

Comme présenter lors des Fleuralies, la Ville de Vaison-la-Romaine ouvre un concours de photographie accessible à tous les Vaisonnais, qui connaîtra son épilogue à la fin du mois d’octobre 2019, lors d’une remise des prix prévue pendant les Rencontres gourmandes.

 

*Exposition « Traces urbaines »

*

Alain Gelberger vit et travaille entre Paris et Vaison-la-Romaine. Il photographie des traces laissées sur le sol des villes, par accident ou intentionnellement, et sur lesquelles l’usure du temps, des passants a magnifié leur aspect en les transformant.